Les idées

En Allemagne, le cirque Roncalli remplace ses animaux par des hologrammes

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes tournent le dos au cirque à cause de l'exploitation des animaux sauvages. Si les numéros mettant en scène des animaux sont généralement spectaculaires, il ne faut pas oublier que ces derniers sont très souvent élevés (et domptés) dans des conditions difficiles et souvent inhumaines. Alors, les cirques sont de plus en plus nombreux à bannir l'exploitation d'animaux sauvages, une pratique pourtant historique dans le milieu.

Et justement, un cirque a trouvé une alternative insolite qui semble faire son effet. En Allemagne, le cirque Roncalli a eu l'idée de remplacer ses animaux par des hologrammes. Un vrai mantra pour cette institution qui a banni progressivement l'utilisation d'animaux sauvages dans ses spectacles dans les années 1990, bien avant que d'autres ne se mettent à prendre des mesures similaires. Mais tout récemment, le cirque Roncalli a pris la décision de faire appel à la technologie avec les hologrammes.

Les trapézistes de haut vol et les clowns loufoques partagent désormais la scène avec toute une série d'animaux holographiques. Sur la piste centrale, les animaux “virtuels” défilent les uns après les autres, sous le regard émerveillé du public qui découvre une autre manière d'aborder ce genre de spectacles.

Une idée pertinente et nécessaire pour redorer l'image de cette industrie qui est largement critiquée pour l'exploitation des animaux. Une initiative qui montre aussi le pouvoir de la technologie, qui permet ici de garder une touche de féerie au spectacle tout en favorisant le bien-être animal.

Qui sait, dans un avenir proche, nos enfants seront peut-être surpris de savoir que dans le passé, des animaux sauvages étaient contraints de réaliser des acrobaties… pour de vrai.

Crédits : Roncalli

Crédits : Roncalli

Crédits : Roncalli

Crédits : Roncalli

Crédits : Roncalli

Crédits : Roncalli

Imaginé par : Roncalli

Video: Ce cirque remplace les animaux par des hologrammes (Août 2019).